Avis aux donateurs

2 mai 2017

Veau 24-12-16Une vache, un veau, 2 histoires qui n’en feront qu’une.
C’est l’histoire insolite et émouvante de maman vache dans la campagne Bourguignonne.

Je vous la conte. Heureuse et enceinte, elle s’apprêtait à faire naître, son bébé, après une grossesse sans difficultés. Tout allait bien, jusqu’au jour de la mise bas, le veau est mort né. Le désespoir et l’incompréhension pour cette mère, face à ce drame. Le couple propriétaire cherche une solution devant la tristesse de leur protégée…ils achètent un veau de réconfort : Martin.

Martin prend son rôle très à cœur et sa mère de substitution en fait de même pendant plusieurs mois. Après ce délai, elle semble ne plus s’en occuper, les propriétaires décident donc de se séparer de Martin.

Pour nous,  Combactiviens(nes), pas question que ce beau Martin finisse dans une assiette (filière viande d’où il venait). Nous déployons les moyens pour sauver Martin d’une mort prématurée. Une nouvelle ferme paisible d’accueil est trouvée et le côté financier géré sur internet.

WP_20170423_16_07_15_Rich_LIMais voilà , un retournement de situation vient tout chambouler : les propriétaires changent d’avis, ils décident de garder Martin. La mère et l’enfant vont pouvoir continuer leur vie côte à côte. Et le comble c’est que le couple ne veut pas d’argent pour assumer la vie à venir de leurs deux protégés.

L’affaire n’est pas si mal, tout est bien qui fini bien.

Afin d’être sûr de ne pas être confronté à un nouveau retournement de situation nous avons demandé au couple les raisons de leur choix : De nous voir, tous ensemble, mobilisés pour trouver une solution d’accueil et financière avec tellement d’acharnement (ce qui a quand même mis plusieurs semaines), le couple s’est laissé attendrir par ce petit veau tout noir au point de ne plus vouloir s’en séparer.
Afin de rassurer tout le monde, nous nous engageons à suivre Martin et à publier tous les six mois, quelques photos de lui.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres : le proverbe n’est pas trop bien trouvé, mais l’idée est là.

Nous n’avons donc plus besoin de finances pour la vie de Martin, mais une autre affaire d’une gravité sans nom nous appelle à nous mobiliser à nouveau.
L’élevage de visons d’Emagny (Doubs) pour lequel nous nous mobilisons depuis 2012.
Cet élevage, pour lequel nous avons réussi l’année dernière en 2016 à faire annuler toutes les autorisations et condamner l’éleveur à de la prison ferme, à fait une nouvelle demande la semaine dernière pour exploiter 18200 visons.
Aujourd’hui, nous manquons de compétences techniques c’est pourquoi nous devons utiliser les services d’experts spécialisés en gestion des sols.

Pour être efficace, ces services coûtent 4800 euros.

Nous vous demandons si vous êtes d’accord pour que vos dons prévus initialement pour Martin puissent servir à une autre cause, celle des visons torturés et écorchés pour leur fourrure.

Notre objectif est la fermeture définitive de cet élevage de la mort. Vous pourrez trouver toutes les informations, l’historique, les condamnations, les articles de presse, les vidéos des 3 manifestations que nous avons organisées devant l’élevage… sur le site internet réalisé spécialement : http://emagny-elevage-visons.fr/

WP_20170423_19_03_21_Rich_LIbb vison

 


Classés dans :